DEPECHE(LA)


20 €

No 3065, 14/05/1958

POUR ASSURER LE MAINTIEN DE L'ORDRE ET EVITER TOUTE EFFUSION DE SANG - UN COMITE DE SALUT PUBLIC CIVIL ET MILITAIRE DE DIX-NEUF MEMBRES EST CONSTITUE A ALGER SOUS LA PRESIDENCE DU GENERAL MASSU - MALGRE LA DECISION DES INDEPENDANTS DE VOTER CONTRE - MAIS LE COMMUNISTES S'ETANT ABSTENUS - M. PFLIMLIN OBTIENT L'INVESTITURE PAR 280 VOIX CONTRE 126 - LES REPUBLICAINS SOCIAUX AVAIENT DEMANDE L'ARBITRAGE DU GENERAL DE GAULLE - APRES QUE LA DECLARATION MINISTERIELLE AIT ETE ECOUTEE EN SILENCE - ATMOSPHERE DRAMATIQUE A 21H., AU PALAIS-BOURBON OU L'ATTENTION SE PORTAIT DAVANTAGE SUR LES EVENEMENTS D'ALGER - LE TELEGRAMME DU GENERAL MASSU AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE - APRES UNE IMPOSANTE MANIFESTATION GROUPANT AU PLATEAU DES GLIERES PLUS DE 70000 ALGEROIS, ET UN SOLENNEL HOMMAGE AUX FUSILLES DU F.L.N. - DES MILLIERS DE MANIFESTANTS PRENNENT D'ASSAUT ET OCCUPENT LE MINISTERE DE L'ALGERIE.

Acheter

Retour à la liste

Entreprise française depuis 1999
Plus d'1 million de journaux en stock